QUESTION :

Est-ce ingras de ma part de demander quoi que ce soit à Dieu compte tenu de la présente famine en Afrique, de tous ces enfants n’ayant rien fait et qui meurent pendant que j’ai la chance d’être au moins vivant?

RÉPONSE :

La beauté de la parole de Dieu, c’est que la grâce et la paix nous sont « multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur! » 2 PIERRE 1: 2. Ainsi, Jésus a transmis la connaissance de Dieu à ses disciples afin qu’ils aient la paix en Jésus. « Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde. » JEAN 16: 33. Cette connaissance que vous avez besoin de recevoir en ce moment concernant la famine dans le monde se trouve dans MATTHIEU 24: 6 - 8, « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres: gardez-vous d'être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. »

Comme cette connaissance est de Dieu, il ne nous reste plus qu’à être remplis de compassion pour les gens qui vivent dans ces régions où la prophétie a commencé à s’accomplir. Comme vous le dites, vous avez la chance d’être dans une région privilégiée, mais vous devez être conscient qu’un jour, notre région vivra aussi des moments de famine, tout comme les disciples d’autrefois l’ont vécue sous Claude (Actes 11: 28). En ce qui vous concerne personnellement, vous devez être prêt par votre conversion à être reconnu par Dieu comme un fils de Dieu qui est digne de sa bénédiction lorsque de tels jours arriveront sur vous. Vous n’avez qu’à être prêt à être dirigé par le Seigneur tout comme le prophète Élie l’a été afin d’être en position de ne pas mourrir sous la malédiction de Dieu. « Élie, le Thischbite, l'un des habitants de Galaad, dit à Achab: L'Éternel est vivant, le Dieu d'Israël, dont je suis le serviteur! il n'y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole. Et la parole de l'Éternel fut adressée à Élie, en ces mots: Pars d'ici, dirige-toi vers l'orient, et cache-toi près du torrent de Kerith, qui est en face du Jourdain. Tu boiras de l'eau du torrent, et j'ai ordonné aux corbeaux de te nourrir là. Il partit et fit selon la parole de l'Éternel, et il alla s'établir près du torrent de Kerith, qui est en face du Jourdain. Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande le matin, et du pain et de la viande le soir, et il buvait de l'eau du torrent. Mais au bout d'un certain temps le torrent fut à sec, car il n'était point tombé de pluie dans le pays. Alors la parole de l'Éternel lui fut adressée en ces mots: Lève-toi, va à Sarepta, qui appartient à Sidon, et demeure là. Voici, j'y ai ordonné à une femme veuve de te nourrir. Il se leva, et il alla à Sarepta. Comme il arrivait à l'entrée de la ville, voici, il y avait là une femme veuve qui ramassait du bois. Il l'appela, et dit: Va me chercher, je te prie, un peu d'eau dans un vase, afin que je boive. Et elle alla en chercher. Il l'appela de nouveau, et dit: Apporte-moi, je te prie, un morceau de pain dans ta main. Et elle répondit: L'Éternel, ton Dieu, est vivant! je n'ai rien de cuit, je n'ai qu'une poignée de farine dans un pot et un peu d'huile dans une cruche. Et voici, je ramasse deux morceaux de bois, puis je rentrerai et je préparerai cela pour moi et pour mon fils; nous mangerons, après quoi nous mourrons. Élie lui dit: Ne crains point, rentre, fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d'abord avec cela un petit gâteau, et tu me l'apporteras; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. Car ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël: La farine qui est dans le pot ne manquera point et l'huile qui est dans la cruche ne diminuera point, jusqu'au jour où l'Éternel fera tomber de la pluie sur la face du sol. Elle alla, et elle fit selon la parole d'Élie. Et pendant longtemps elle eut de quoi manger, elle et sa famille, aussi bien qu'Élie. La farine qui était dans le pot ne manqua point, et l'huile qui était dans la cruche ne diminua point, selon la parole que l'Éternel avait prononcée par Élie. » 1 ROIS 17: 1 - 16.

En terminant, après vous être préparé à recevoir l’aide de Dieu en de tels moments difficiles, il ne vous restera plus qu’à réfléchir sur ce dernier verset: « Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? » ROMAINS 8: 35.