QUESTIONS :
Quand vous guérissez quelqu’un, est-il possible que cela ne fonctionne pas dû au fait que la personne ne croit pas en cela? Ou bien cela n’a pas de rapport car Dieu doit vous exaucer car vous marchez selon la parole de Dieu et que tout ce que vous demandez vous sera accordé?

RÉPONSE :
« Quelqu'un parmi vous est-il malade? Qu'il appelle les anciens de l'Église, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné. … et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace. » JACQUES 5: 14 - 16.

Premièrement, ce n’est pas moi qui guéri quelqu’un, c’est le Seigneur. Alors, pour répondre à votre première question, quand je prie pour que la guérison de quelqu’un prenne place, il est possible que la guérison prenne place même si la personne n’y croit pas. Dans ce cas, c’est un signe que Jésus envoie au malade pour l’inciter à croire en Lui et à Le servir, car « … c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. » ÉSAÏE 53: 5. La prière du juste fortifie la foi du malade afin de l’aider à recevoir la guérison. Lorsque les anciens prient, ils doivent oindre d’huile au nom du Seigneur, cette huile est l’enseignement à se convertir à la sainteté. Ce qui m’amène à répondre à votre deuxième question: Ce n’est pas moi qui recevra la guérison, c’est le malade. Alors, qu’est-ce que le malade a l’intention de faire avec sa guérison? Va-t-il servir la pureté de la parole de Dieu ou va-t-il être remis sur pieds dans le seul but de continuer à servir ses propres pensées et désirs. C’est pourquoi l’apôtre Jacques nous dit: « Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. » JACQUES 4: 3. Rappelez-vous bien que: « Moi, l'Éternel, j'éprouve le coeur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses oeuvres. » JÉRÉMIE 17: 10. De plus, quand l’apôtre Marc nous parle que nous verrons s’accomplir la guérison, il n’a pas dit immédiatement, instantanément. Nous ne savons pas quand la guérison prendra place, nous savons seulement qu’elle prendra place. « C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir. » MARC 11: 24. particulièrement si vous vous convertissez à la sainteté, car Dieu a promis de bénir tous ceux qui lui obéissent « … Et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance. » MALACHIE 3: 10.