title
Mars 2000

Jusqu’où Dieu doit aller pour se créer un peuple?

En portant notre regard sur Samson en lisant Juges chapitre 13, nous découvrons qu’il est né pour être un nom, une louange et une gloire appartenant à Dieu. Ses origines démontrent clairement qu’il était la volonté absolue de Dieu pour se créer un peuple.

C’est la raison pour laquelle Dieu a envoyé un ange vers la femme de Manoach qui était infertile et qui ne pouvait enfanter pour lui annoncer qu’elle deviendrait enceinte et qu’elle enfanterait un fils qui s’appellerait Samson. Encore une fois, les pensées de Dieu étaient incompréhensibles pour la nature humaine quand Il a présenté son idée à ce couple qu’Il a choisi pour créer une chose merveilleuse dans le territoire. Aux yeux de nous tous, les pensées de Dieu sont mystérieuses et nous apportent de la confusion. Ce ne sera jamais à première vue que la pensée charnelle pourra être en position de comprendre l’oeuvre de Dieu.

En effet, le plan de Dieu que l’ange a exposé à la femme de Manoach était, du point de vue charnel, une folie insensée. Pensez-y un instant… une femme infertile qui enfanterait un fils qui ne se raserait jamais la tête afin d’être un Naziréen consacré à Dieu dès sa naissance et son mari qui devait selon l’ordonnance de Dieu laisser aller les choses comme si de rien n’était.

Mes chers lecteurs, vous n’avez pas rêvé! Dieu avait vraiment décidé de créer un homme (Samson) qui lui appartienne, et personne, pas même Manoach, n’aurait la permission d’interférer! Je suis souvent émerveillé de constater jusqu’où Dieu est prêt à aller et combien de foi Dieu place dans ceux qu’Il choisit pour créer des prodiges sur la terre. Pour ce qui est du prodige de Samson, la foi de Dieu en Manoach et sa femme qui ne comprenaient pas très bien ce que leur vie allait devenir n’a pas été vaine. En fait, c’est parce qu’ils ont continuer à croire à un tel plan que Dieu a été béni avec l’accomplissement du prodige annoncé par l’ange et que Samson est arrivé tel que promis!

Je suis très attentif au comportement de Dieu parce que cela m’aide dans mon exercice de la foi qui a le pouvoir de repousser tout doute qui cherche à s’infiltrer dans ma pensée. En ayant la pensée remplie de la vérité qu’exerce Dieu Lui-même, les résultats sont toujours positifs. C’est ainsi que je suis victorieux au lieu d’être une victime! Alléluia!

Le récit de Samson est une preuve vivante que les pensées de Dieu sont au-dessus des pensées de l’homme. C’est pourquoi, ne perdez pas votre temps à essayer de prévoir comment les choses vont se passer en vous posant des questions telles que, “Comment vais-je être béni(e)?” ou “Quand est-ce que Dieu va me bénir?”. Concentrez vos pensées à continuer à vivre saints en faisant le bien. D’ailleurs, si votre nom est dans le Livre de vie de l’Agneau, que vous reste-t-il à vous inquiéter et à vous plaindre?

Ne savez-vous pas que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, et de ceux qui sont appelés selon son dessein. ROMAINS 8: 28. Contentez-vous d’aimer Dieu et d’être son appelé(e). Réjouissez-vous et n’oubliez jamais la triste fin de Samson. Car malgré que Samson était un homme complètement différent des autres, il était né d’eau (d’une femme). Son cerveau avait été programmé selon la volonté de Dieu, et aussi longtemps qu’il allait continuer de vivre selon ce qu’il lui était dicté, Dieu allait continuer à programmer sa pensée avec Son Esprit pour diriger son coeur. Il en est de même pour nous aujourd’hui. Alléluia!

Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné?

Samson était le géant du Seigneur et une sentinelle pour le peuple de Dieu. La seule chose qui n’a pas fonctionné concerne Samson personnellement. Il a permis aux ennemis du peuple de Dieu de s’ingérer dans la propriété de Dieu. Samson était la fierté de Dieu avant l’arrivée des Philistins dans sa vie. Aujourd’hui, c’est chacun de nous qui est né de Dieu qui est devenu la fierté de Dieu par le moyen de Jésus-Christ notre Seigneur. Même Job a un jour été la fierté de Dieu. David! Abraham! Jean-Baptiste! Tous ces hommes ont vécu avant qu’ils puissent être nés de l’Esprit de Dieu qui n’avait pas encore été donné. Aujourd’hui, c’est ce que nous sommes en Christ, son sacerdoce royal, sa nation sainte, membres de sa maison, la fiancée de son Fils Jésus et le temple de Dieu. En étant la fierté de notre Père dans les cieux et l’image de son Fils Jésus, le diable n’a tout simplement pas de chance! Amen! Que pensez-vous de cela?

MES CHERS FIERTÉ DANS LE SEIGNEUR,

Ne faites pas l’erreur de Samson: ne laissez pas le diable circuler sur la propriété de Dieu, et il n’aura jamais de pouvoir sur vous. Ne lui permettez pas de distraire vos yeux de Dieu, et vous ne vous retrouverez pas en train de demander à Dieu de vous donner le pouvoir de mourir avec ceux avec lesquels vous vous seriez amusé. Dieu est allé jusqu’à donner son Fils unique qu’Il a engendré pour votre vie. Par l’Esprit, Jésus est la fiereté de Dieu assis à sa droite. Vous et moi, nous avons une fierté en ce monde et le nom de cette fierté est Jésus. Aussi longtemps que vous élèverez Jésus dans votre vie, ni le diable, ni personne qui se trouve dans ce monde, n’auront de pouvoir sur vous. Alléluia!

Samson a été un homme de Dieu merveilleux jusqu’à ce qu’il meurt en entretenant les Philistins avec ses capacités sportives au lieu de prendre soin du peuple de Dieu. Dieu l’a aidé à se venger de ceux qui l’avaient détruit, puisqu’il n’était plus utile à Dieu. Ne faites pas comme Samson et, gardez vos yeux sur la parole de Dieu!

Continuez à vous tenir debout avec nous. Nous créons la différence à chaque pas de la démarche en gardant nos mains sur la charrue avec vos offrandes qui sont la clé principale de Dieu pour nous maintenir sur la ligne de front.

Continuez à prier avec nous afin qu’il y en ait d’autres qui moissonnent une offrande à fournir à notre ministère dès maintenant. Nous remercions grandement ceux qui ont répondu à notre dernière lettre. Une fois de plus, confirmez-moi par vos offrandes que vous n’êtes pas autre chose que la fierté de Dieu, remplis de foi et de compassion pour les âmes perdues et pour ce ministère de la réconciliation.

Rappelez-vous que Dieu aime celui qui donne avec joie et qu’Il est capable de faire abonder toutes sortes de grâces en votre faveur. Gardez l’affection que vous avez à garder le ministère de Dieu en vie en gardant ses commandements et en accomplissant les choses qui Lui sont agréables. 1 JEAN 3: 22.

Tout comme vous, moi aussi, je suis la fierté de Dieu à son service.

Le Pasteur Claude A. Gagnon,
Lincoln et Robin-Lee.